Project

General

Profile

Actions

Motion #8509

open

Stop-F35-Initiative

Added by jowi 2 months ago. Updated about 2 months ago.

Status:
Tabled
Priority:
Normal
Assignee:
-
Category:
-
Target version:
Start date:
02 October 2021
Due date:
% Done:

0%

Estimated time:

Description

Der Bundesrat hat sich für den kauf von F35 Fliegern entschieden. Dabei steht unter anderem die Software der Flieger stark in der Kritik:

Die Kontrolle über die Software des F/A-18 bleibt beim Hersteller Boeing. Für
das Abschiessen von Kurzstreckenlenkwaffen muss die Schweiz die Erlaubnis aus
Washington einholen. Auch das Navigationssystem funktioniert nur mithilfe von Codes,
die einmal pro Monat aus den USA geliefert werden. Mit zunehmender technischer
Komplexität begibt sich die Schweiz noch stärkerin die Abhängigkeit der USA. Das im
F-35 eingebaute System ODIN liefert beispielsweise nach jedem Flug Daten zum
Flugeinsatz an Lockheed Martin. Offiziell soll dies die automatische Nachbestellung
von Ersatzteilen garantieren, doch das System ist weit umfassender. Auf diesem Weg
liefert die Schweiz dem US-Militär unter anderem auch detaillierte Informationen über
ihre Einsätze.
Es ist anzunehmen, dass die Schweiz ihre Lufthoheit gegen den Willen der USA nicht
wahren könnte. Entweder würden die Jets aufgrund eingebauter Backdoors direkt am
Boden bleiben, oder aber spätestens, wenn die Zulieferung von Ersatzteilen durch die
Hersteller ausbleibt, vom Abheben gehindert werden. Wird diese Lieferkette
unterbrochen, könnten die Jets innerhalb eines halben Jahres flugunfähig werden. Bei
länger andauernden Einsätzen, vergleichbar mit dem Irakkrieg Anfang der
2000er-Jahre, könnte die Schweiz auf diese Weise dazu gezwungen werden,
US-Kampfflugzeugen den Überflug zu gewähren.

https://stop-f-35.ch/wp-content/uploads/2021/07/Argumentarium_F-35.pdf

Antrag:
Die PPS unterstützt die Initiative mit einem Aufruf auf ihren Kanälen.
Der Vorstand entscheidet über weitere Unterstützungsformen.

Antragsteller: jowi
Unterstützer: PFO

========
Le Conseil fédéral a décidé d'acheter des avions F35. Entre autres, le logiciel de l'appareil a été fortement critiqué :

Le contrôle du logiciel du F/A-18 reste entre les mains du fabricant Boeing.
La Suisse doit obtenir l'autorisation de Washington pour tirer des armes guidées à courte portée.
Le système de navigation ne fonctionne également qu'à l'aide de codes, qui sont livrés des États-Unis une fois par mois. Avec la comtlexité technique progressant, la Suisse devient encore plus dépendante des États-Unis.
Le système ODIN installé dans les F-35, envoie par exemple des données de vol à Lockheed Martin après chaque vol. Officiellement, cela est censé garantir l'automatisation de la gestion et le renouvelement de pièces détachées, mais le système est bien plus vaste. De cette façon
La Suisse fournit entre autre également à l'armée américaine des informations détaillées sur ses missions.
On peut supposer que la Suisse ne serait pas en mesure de maintenir sa souveraineté aérienne contre la volonté des Etats-Unis. Soit les jets resteraient au sol en raison des Backdoors intégrés, ou au plus tard empêchés de décoller, si les fabricants ne fournissent pas de pièces de rechange.
Si cette chaîne d'approvisionnement est interrompue, les jets pourraient devenir inutilisables en six mois. Pour des missions plus longues, comparables à la guerre en Irak au début des années 2000, la Suisse pourrait ainsi être contrainte de permettre aux avions de chasse américains de les survoler.

[[https://stop-f-35.ch/wp-content/uploads/2021/07/Argumentarium_F-35.pdf]]

Motion :
La PPS soutient l'initiative par un appel sur ses canaux.
Le conseil d'administration décide d'autres formes de soutien.

Proposé par : jowi
Supporter : PFO

Actions #1

Updated by Pascal about 2 months ago

  • Description updated (diff)
Actions #2

Updated by steffG about 2 months ago

Steff von der PPAG unterstützt Jowis Antrag

Actions #3

Updated by phy about 2 months ago

+1

Actions #4

Updated by Rahel about 2 months ago

Le Conseil fédéral a décidé d'acheter des avions F35. Entre autres, le logiciel de l'appareil a été fortement critiqué :

Le contrôle du logiciel du F/A-18 reste entre les mains du fabricant Boeing.
La Suisse doit obtenir l'autorisation de Washington pour tirer des armes guidées à courte portée.
Le système de navigation ne fonctionne également qu'à l'aide de codes, qui sont livrés des États-Unis une fois par mois. Avec la comtlexité technique progressant, la Suisse devient encore plus dépendante des États-Unis.
Le système ODIN installé dans les F-35, envoie par exemple des données de vol à Lockheed Martin après chaque vol. Officiellement, cela est censé garantir l'automatisation de la gestion et le renouvelement de pièces détachées, mais le système est bien plus vaste. De cette façon
La Suisse fournit entre autre également à l'armée américaine des informations détaillées sur ses missions.
On peut supposer que la Suisse ne serait pas en mesure de maintenir sa souveraineté aérienne contre la volonté des Etats-Unis. Soit les jets resteraient au sol en raison des Backdoors intégrés, ou au plus tard empêchés de décoller, si les fabricants ne fournissent pas de pièces de rechange.
Si cette chaîne d'approvisionnement est interrompue, les jets pourraient devenir inutilisables en six mois. Pour des missions plus longues, comparables à la guerre en Irak au début des années 2000, la Suisse pourrait ainsi être contrainte de permettre aux avions de chasse américains de les survoler.

[[https://stop-f-35.ch/wp-content/uploads/2021/07/Argumentarium_F-35.pdf]]

Motion :
La PPS soutient l'initiative par un appel sur ses canaux.
Le conseil d'administration décide d'autres formes de soutien.

Proposé par : jowi
Supporter : PFO

Actions #5

Updated by Pascal about 2 months ago

  • Description updated (diff)
Actions #6

Updated by jorgo about 2 months ago

  • Status changed from New to Tabled
Actions

Also available in: Atom PDF